Le petit monde d'Alice

mardi 10 avril 2018

Publié par Alice - 19 commentaires

,

Soyez honnête avec vous même...
Choisissez d’être avec les personnes qui vous font vibrer, uniquement les personnes avec qui vous pouvez avoir un réel échange... une relation doit toujours être dans les deux sens... et lâchez les autres !
Faites tous vos choix en fonction de ce qui vous fait vibrer... travail, relations, lieux, situations, etc. Lâchez tout le reste !
Peut-être que le plus gros challenge de cette vie est d’être honnête avec soi même... d’être transparent avec tout ce que l’on ressent ! De l’intérieur vers l’extérieur...
C’est la seule chose que la vie vous demande et en échange elle vous traversera, à ce moment précis vous ressentirez réellement ce qu’on recherche tous... le Bonheur !


19 commentaires :

  1. Yes. Qu'est-ce qu'on peut endurer dans le cadre d'un travail alimentaire (bibi. Jusqu'à ce que le corps dise Stop. Mais bien tard...) ou chantage familial (bibi... C'est la vie...) 😊
    Et on a beau nous le dire. On a beau le savoir... Comme il est long le chemin... De savoir dire Non, de savoir dire 'what else ?' ah non, pas les play-boys, pas les play-boys. 😊 😊 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi : le chemin est long... et en même temps - paradoxalement - comme une vie passe vite !

      Supprimer
  2. Je m'entraîne à la notion de... L'absence de temps... 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sujet passionnant ! Tu m'en fais un article ?! ;-)

      Supprimer
  3. Un article ? Diantre... C'est vrai que même pour moi, je devrais bien définir ça un peu mieux...

    C'est difficile à raconter car ce serait se raconter.

    Et comme les habitudes alimentaires, nous sommes tous à des degrés d'évolution qui nous sont propres et il faut beaucoup d'empathie pour admettre les différences.

    Un exercice que j'aime bien pratiquer. Vivre au présent de l'indicatif un événement passé. Non, ça n'est pas simplement évoquer un souvenir. Au début, il est préférable de fermer les yeux, avec l'habitude, plus besoin. Se transposer dans une situation passée, c'est la vivre, vibrations comprises.
    Ensuite, s'exercer à un événement futur est tout aussi réjouissant. Il ne s'agit pas d'inventer. Une circonstance, un moment propice de calme et la suggestion se présente d'elle même... À conjuguer au présent de l'indicatif aussi.
    Fugace tout ça mais quel voyage... 😊
    Et je n'ai pas évoqué l'absence de temps de l'artiste devant sa toile et ses pinceaux, le jardinier penché sur son rang de haricots verts... 😊
    Le temps quand on a quatre ans, celui de nos 20 ans et celui du grand âge...


    Bon... Moi aussi ça m'intéresse 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, ton exercice ! Je comprends tout à fait ce que tu décris ! Tu m'autorises à le publier ? Pour l'auteur(e), j'écris "Nelly de Nantes" ? En plus, il faut trouver une belle illustration... :-)

      Supprimer
  4. Bah... nan... laisser mijoter... pas prête...
    Tiens, petite digression :) J'attends avec impatience de découvrir "ta" jolie illustration... oui ?? :)

    Tant qu'à faire... 😊

    Le temps c'est de l'argent
    Le temps des cerises
    Le temps de l'avent
    La nuit des temps
    De mon temps... 😊
    Ces derniers temps
    En temps ordinaire
    Les portes du temps

    Prendre son temps
    Perdre son temps
    Tuer le temps
    Le temps de le dire
    Le temps presse
    Par les temps qui courent..
    En un rien de temps
    En temps utile
    Il y a beau temps
    Un temps de chien
    Avec le temps (va, tout s'en va)
    L'heureux temps
    En même temps
    Tout le temps
    De temps à autre
    Le plus clair de son temps

    De temps en temps
    Dans l'air du temps
    En un rien de temps
    Avoir fait son temps

    Le temps ne fait rien à l'affaire (le misanthrope, Moliere)
    Et... Brassens... Pour le plaisir 😊 https://www.youtube.com/watch?v=7rUyfaiZHVQ

    bonne soirée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli brainstorming !!! Je me permets juste d'ajouter La Valse à mille temps... ;-) Le Temps des cathédrales (très belle chanson)... Et puis le pauvre Fugain qui n'avait pas le temps... Et aussi "Après la pluie, le beau temps"... Et puis "être de son temps"... Sans oublier - notion importante - travailler "à plein temps ou à temps partiel"... Pas de temps mort avec toi, que des temps forts !!! Au secours, j'peux plus m'arrêter !!! :-o

      Merci pour Brassens et les cons de toutes sortes ! :-))

      Ah bah non, je chercherai une illustration quand j'aurai ton feu vert pour bloguer l'article ! lol

      Supprimer
  5. Je me régale. Merci pour la valse...
    Pour le présent de l'indicatif, c'est pas terrible comme article.
    Affaire à suivre. 😕 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Pour le présent de l'indicatif, c'est pas terrible comme article." Moi, il me convenait ! Soit tu le peaufines, soit tu me donnes le feu vert (et tu verras que ça va très bien), soit on l'oublie... ;-) Pas de souci...
      Es-tu d'accord que je publie ta/notre digression sur le temps ? Oui oui oui, ça peut "faire un article" ! De toute façon, quand on blogue, on fait ce qu'on veut... Dis-moi oui ou dis-moi non ! > https://www.youtube.com/watch?v=qofp0dFP82E :-))

      Supprimer
  6. Coucou toi... 😊
    Ah oui, la digression, j'ai adoré.
    J'ai une autre pensée philosophique à t'envoyer. Je vois ça ce soir
    Bonne journée Alice de wonderland. 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ah oui, la digression, j'ai adoré"... ça veut dire que je peux la bloguer ?!

      Me réjouis à l'avance de découvrir la pensée philosophique ! :-))

      Bonne suite de journée estivale, Nelly ! 😊

      Supprimer

  7. Ooooh Bénabar... quel cirque !! et quel cadeau.............. Merci M'dame.... je suis raviiiiiiiiiiiiiii-euh. (en boucle jusqu'à saturation :)

    Alors :
    "L'avenir est un concept, il n'existe pas. Il n'y a rien de tel que demain. Il n'y en aura jamais, parce que le temps est toujours maintenant. C'est l'une des choses qu'on découvre quand on arrête de se parler et d'arrêter de penser. On trouve qu'il n'y a que le présent, seulement un éternel maintenant......." Alan watts
    (merci à l'inspirateur, un certain "coss") :)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci "Coss" ! Oui, c'est inspirant... et confirme qu'il n'y a que le présent qui compte... le reste n'est rien. Suis OK.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche :

Inscrivez-vous à la newsletter :

Fourni par Blogger.