Le petit monde d'Alice

mardi 19 septembre 2017

Publié par Alice - 4 commentaires

N’oubliez jamais que je suis à la solitude, que je ne dois avoir besoin de personne, que même toute ma force naît de ce détachement, et je vous assure, Mimi, je supplie ceux qui m’aiment d’aimer ma solitude, sans cela je devrai me cacher même à leurs yeux, à leurs mains comme un animal sauvage se cache à la poursuite de ses ennemis.
(Rainer Maria Rilke, Lettres à une amie vénitienne)


4 commentaires :

  1. En complément :

    https://www.youtube.com/watch?v=zaHXdG_jvJ8

    Non, non !!!! Ne me remercie pas, voyons !!!
    C'est tout naturel :)

    ;-)

    Yas des As

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super éclairant, le complément ! :-) On croirait une réponse de James ! ;-)

      Supprimer
    2. OUHHHHHHHHHHHHHHH lala
      Quel compliment :D

      Yas la Jas

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche :

Inscrivez-vous à la newsletter :

Fourni par Blogger.