Le petit monde d'Alice

samedi 3 juin 2017

Publié par Alice - 2 commentaires

Voici le temps où passent les brises du sud,
La fleur de pamplemousse étend son parfum ;
Et la nuit où s'ouvre la fleur de pamplemousse,
On peut voir, toute blanche, la Rivière du ciel.
Trois étoiles, quatre étoiles, sept étoiles...
En comptant, j'ai eu sommeil malgré moi.
Et malgré, malgré moi, doucement endormie,
Sans bouger, jusqu'au matin j'ai dormi...
Voici le temps où passent les brises du sud,
La fleur de pamplemousse épand son parfum.

(Georges Bonneau, Petite chanson du grand Japon)


2 commentaires :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche :

Inscrivez-vous à la newsletter :

Fourni par Blogger.