Le petit monde d'Alice

dimanche 25 juin 2017

Publié par Alice - 2 commentaires

Je me souviens d'une belle étude où l'on montrait que les personnes endeuillées capables de sourire en évoquant leur conjoint disparu ("Quelle souffrance de l'avoir perdu, mais quel bonheur de l'avoir connu") étaient aussi celles qui allaient le mieux deux après. Parce qu'elles s'étaient montrées capables de ne pas laisser le bonheur se noyer dans le malheur. Capables de comprendre que la vie, c'est tout ensemble. Et que le malheur n'annule pas les bonheurs passés, ni ne nous les retire : ces bonheurs que nous avons vécus nous restent acquis pour l'éternité. On a bien le droit de pleurer et de sourire en même temps. C'est parce qu'on accepte le monde, et qu'on décide de l'aimer de toutes ses forces. (Christophe André, Méditer, jour après jour)



2 commentaires :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche :

Inscrivez-vous à la newsletter :

Fourni par Blogger.