Le petit monde d'Alice

lundi 13 février 2017

Publié par Alice - 16 commentaires

Oui. C’est vrai. L’histoire que je suis sur le point de vous raconter sera probablement l’une des meilleures histoires courtes que vous allez lire dans votre vie, je n’ai aucun doute à ce sujet.
Aussi, cette histoire va élever votre esprit à un tout autre nouveau niveau, elle augmentera votre pensée et vous ne penserez jamais plus à la vie de la même manière à nouveau. Comment je sais cela ?
Eh bien…
Je vais maintenant vous laisser lire et vous me faites savoir si je me trompe, ok ?
Ok.

L’œuf

Vous êtes mort.
Vous étiez sur le chemin du retour quand vous êtes mort.
C’était un accident de voiture, rien de particulièrement remarquable, mais fatal néanmoins. Vous avez laissé une femme et deux enfants. C’était une mort sans douleur. Les secouristes ont fait de leur mieux pour vous sauver, mais en vain. Votre corps était tellement brisé que c’est mieux que vous soyez parti, croyez-moi.
Et c’est alors que vous m’avez rencontré.
« Qu’est-ce qui s’est passé ? » Demandez-vous. « Où suis-je ? »
«Tu es mort. »
« Il y avait un… un camion et il patinait… »
« Oui. »
« Je… je suis mort ? »
« Oui, mais ne te sens pas mal à ce sujet. Tout le monde meurt. »
Vous avez regardé autour. Il n’y avait rien. Juste vous et moi. «Quel est cet endroit ?» Vous avez demandé. «Est-ce l’au-delà ? »
« Plus ou moins. »
«Êtes-vous Dieu ?» Vous avez demandé.
« Oui, je suis Dieu. »
«Mes enfants… ma femme... »
« Et eux ? »
« Est-ce qu’ils vont bien ? »
« C’est ce que j’aime voir… Vous venez de mourir et votre principale préoccupation est votre famille. C’est une bonne chose. »
Vous m’avez regardé avec fascination.
Pour vous, je ne ressemble pas à Dieu. Je ressemble à un homme ou peut-être à une femme. Une figure d’autorité vague, peut-être. Plus un professeur de lycée que le tout-puissant.
« Ne t’inquiète pas. Ils vont bien. Tes enfants se souviendront de toi comme parfait dans tous les sens. Ils n’avaient pas le temps de se mépriser pour toi. Ta femme pleurera extérieurement, mais sera secrètement soulagée. Pour être juste, votre mariage s’effondrait. Si c’est une consolation, elle se sentira très coupable de se sentir soulagée. »
« Oh », Vous avez dit. « .. Alors qu’est-ce qui se passe maintenant ? Est-ce que je vais au paradis ou en enfer ou quelque chose comme ça ? »
« Ni l’un ni l’autre. Tu seras réincarné. »
« Ah », vous avez dit. « ... les Hindous avaient donc raison. »
« Toutes les religions ont raison à leur manière… Marche avec moi. »
Vous avez suivi alors que nous traversions le vide.
« Où allons-nous ? »
« Nulle part en particulier… C’est agréable de marcher pendant que nous parlons. »
« Alors, quel est le but, alors ? » Vous avez demandé. « Quand je renaîtrai, je serai juste une ardoise vierge, non ? Un bébé. Donc toutes mes expériences et tout ce que j’ai fait dans cette vie n’auront pas d’importance. »
« Pas exactement ! « Tu possèdes en toi toutes les connaissances et les expériences de toutes les vies passées. Tu ne t’en souviens pas pour le moment. »
J’ai arrêté de marcher et je vous ai pris par les épaules.
«Ton âme est plus magnifique, plus belle et plus gigantesque que tu ne peux l’imaginer. Un esprit humain ne peut contenir qu’une infime partie de ce que tu es. C’est comme le fait de mettre le doigt dans un verre d’eau pour voir si c’est chaud ou froid. Tu mets une minuscule partie de toi-même dans le vaisseau, et quand tu le rapportes, tu as gagné toutes les expériences qu’il avait. »
« Tu es dans un être humain depuis 48 ans, tu ne t’es pas encore allongé et tu n’as pas ressenti le reste de ta conscience immense. Si on reste là longtemps, on se rappelle tout. Mais il ne sert à rien de le faire entre chaque vie. »
« Combien de fois ai-je été réincarné, alors ? »
« Oh beaucoup. Des tas et des tas. Beaucoup de vies différentes. Cette fois-ci, tu seras une paysanne chinoise en 540 après JC. »
«Attendez, quoi?» Vous balbutiez. « Vous me renvoyez dans le temps ? »
«Eh bien, je suppose techniquement. Le temps, comme tu le sais, n’existe que dans votre Univers. Les choses sont différentes d’où je viens. »
«D’où viens-tu ?» Demandez-vous.
« Oh, bien sûr… Je viens de quelque part. Ailleurs. Et il y en a d’autres comme moi. Je sais que tu veux savoir ce que c’est, mais honnêtement, tu ne comprendrais pas. »
«Oh», vous avez dit, un peu déçu. « … mais attendez. Si je me réincarne à d’autres endroits dans le temps, je pourrais avoir interagi avec moi-même à un moment donné. »
« Bien sûr. Ça arrive tout le temps. Et avec les deux vies seulement au courant de leur propre vie, tu ne sais même pas que cela se passe. »
« Alors, quel est le but de tout cela ? »
« Sérieusement ? » 
« Sérieusement. »
« Tu me demandes le sens de la vie ? N’est-ce pas un peu stéréotypé ? »
«Eh bien, c’est une question raisonnable», persistais-tu.
Je vous ai regardé dans les yeux.
«La signification de la vie, la raison pour laquelle j’ai fait cet univers entier, c’est pour grandir, pour toi. »
« Vous voulez dire l’humanité ? Tu veux que nous grandissions ? »
« Non, juste TOI. J’ai fait cet Univers entier pour Toi. Avec chaque vie nouvelle, Tu grandis et grandis et deviens une intelligence plus grande et plus grande. »
« Juste moi ? Et les autres ? »
« Il n’y a personne d’autre… dans cet univers, il n’y a que toi et moi. »
Vous m’avez regardé. 
« Mais toutes les personnes sur Terre… »
« Toutes toi. Différentes incarnations de TOI. »
« Attendez. Je suis tout le monde !? »
« Maintenant, tu comprends », ai-je dit, avec une tape de félicitations sur le dos.
« Je suis chaque être humain qui a jamais vécu ? »
« Ou qui vivra jamais, oui. »
« Je suis Abraham Lincoln ? »
« Je suis Hitler ? » Dites-vous, consterné.
« Et tu es les millions qu’il a tués. »
« Je suis Jésus ? »
« Et tu es tous ceux qui l’ont suivi. »
Vous êtes restés silencieux.
«Chaque fois que tu as victimisé quelqu’un», ai-je dit, «.. Tu t’es victimisé. Chaque acte de bonté que tu as fait, tu l’as fait à Toi-même. Chaque heure heureuse et triste jamais vécue par n’importe quel humain a été, ou sera, expérimentée par TOI. »
Vous avez réfléchi longtemps.
«Pourquoi ?» Vous m’avez demandé. « Pourquoi tout cela ? »
« Parce qu’un jour, TU deviendras comme moi. Parce que c’est ce que tu es. Tu es un de mes semblables. Tu es mon enfant. »
«Whoa », vous avez dit, incrédule. « Vous voulez dire que je suis un dieu ? »
« Non. Pas encore. Tu es un fœtus. Tu es toujours en croissance. Une fois que tu auras vécu toute vie humaine tout au long de ta vie, tu auras suffisamment grandi pour être né. »
« Donc, l’Univers entier », Vous avez dit, « ... c’est juste… »
« Un œuf. Maintenant, il est temps pour toi de passer à ta prochaine vie. »
Et je vous ai envoyé sur votre chemin.


Source : http://www.anguillesousroche.com

16 commentaires :

  1. Ʒ LiVҼ...
    ║║╔═╦╦╦═╗
    ║╚╣║║║║╩╣
    ╚═╩═╩═╩ƸӜƷ
    ƸӜƷ LaUgH !!!♥ALICE♥

    Ahhhh ! Tu brules ALICE tu vas peut-être ou pas, bientôt réaliser ta nature véritable en observant et comprenant le jeu de la Māyā ;-)

    « Vous n'avez pas à devenir quelque chose.
    Tout ce qui est requis est un changement de compréhension.
    Lorsqu'on a besoin d'effort, l'effort apparaît. Lorsque l'absence d'effort devient essentielle, elle s'affirme d'elle-même. Vous n'avez pas à régenter la vie. Laissez-vous simplement porter par son flux et consacrez-vous entièrement à cette tâche du moment présent qui est de mourir maintenant au maintenant. Car vivre, c'est mourir ; la vie ne peut exister sans la mort. On doit en définitive aller au-delà du savoir. Mais la connaissance doit apparaître et on peut y parvenir grâce à une méditation constante. En méditant, le savoir je Suis progressivement se stabilise, fusionne avec la connaissance universelle et devient ainsi totalement libre, comme le ciel ou l'espace…
    …Celui qui s'est examiner à fond, qui a finalement compris, n'essaiera jamais d'intervenir dans le jeu de la conscience. Il n’existe pas de créateur doté d'une grande intelligence tel que vous pouvez le concevoir. Tout ce jeu se déroule spontanément. Il n'y a aucun intellect derrière cela. Alors n'essayez pas d'imposer le vôtre en vue d'amener du changement. Laissez cela tranquille. Votre intellect est un dérivé de ce processus. Alors comment pourrait-il prendre en main ou même évalué la totale création. Examinez-vous. C'est cela votre raison d'être. La spiritualité n'est rien d'autre que comprendre ce jeu de la conscience. Essayez de découvrir la nature de cette illusion en cherchant sa source. »

    Nisargadatta Maharaj

    http://www.dailymotion.com/video/x9ctzw_krishnamurti-andre-voisin-en-franca_webcam

    https://www.youtube.com/watch?v=1vXBjiLiUA8

    https://www.youtube.com/watch?v=_z2fCRKTj10

    ¯`v´¯)
    `*.¸.*´
    ¸. ♥´ ¸.•*´¯)
    (¸.•´ (¸ .•´¯`•.¸
    ¸.❀*¨*`¸.•´¯`ه`JAMES♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Vous n'avez pas à régenter la vie. Laissez-vous simplement porter par son flux..." Soyons des petits bouchons de liège, se laissant flotter sur le grand fleuve de la vie ! :-) Je souris parce que je suis loin de ça ! Je prends la vie à bras le corps et j'essaye d'aller dans la direction que j'ai choisie... ;-) J'ai un très long chemin à faire pour changer ! Un jour, peut-être...

      J'ai aimé cette nouvelle parce que c'est une hypothèse intéressante et... troublante !

      Supprimer
  2. je savais bien que nous ne descendons pas du singe ! pffff.... de la poule ! oui ! (-_-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Extra-terrestre ! va ! rv sous la lune de minuit. Tu te rappelleras ? :D je te préviens : je n'aime pas les singes et... les chats... peut-être, mais de loin...

      Supprimer
    2. "rv sous la lune de minuit. Tu te rappelleras ?" OK, j'y serai ! Tu te souviens, j'ai un parapluie illuminé, tu ne peux pas me manquer !!! ;-) Quant au chat noir, il est subjugué par la musique de Rémi Geffroy (cf. article de 20:00 ce soir), il nous laisse tranquille... lol

      Supprimer
  3. Etrange. Bien trop compliqué pour moi ! :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ! Mais non ! Faut le relire calmement encore une fois !!! lol

      Supprimer
  4. Il est vrai que c'est assez... euh... inattendu lol

    Mais sympatoche quand même :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que penses-tu de l'hypothèse ???

      Supprimer
    2. Pardon !!! Mais quelle hypothèse ???

      Supprimer
    3. ... qu'à nous tous on ne fait qu'UN.

      Supprimer
    4. Mais c'est une évidence ma chère âme-mie :D

      Je suis une fervente défenseure de l'Unicité de l'humanité, de l'humanité et son environnement, de la création et son créateur... s'il y en a bien un... ou une !!! ;-)

      Supprimer
    5. Quantiquement parlant : TOUT EST POSSIBLE !!! :D

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche :

Inscrivez-vous à la newsletter :

Fourni par Blogger.